Return to site

Un peu de physiologie : l’hyper oxygénation

    · Ecole du souffle

    Un peu de physiologie

    La respiration agit sur la construction et le maintien de la santé des tissus et sur l’expulsion de déchets métaboliques hors des cellules et liquides organiques. En effet 3% de nos déchets sont éliminés par les selles, 7% par les urines, la peau filtre 20% et les 70% restants s’éliminent par la respiration (source Leonard Orr, fondateur du rebirth).

    L’amplitude de la respiration ouvre l’espace pulmonaire auparavant inutilisé en « sur ventilation » ou « hyper oxygénation ». (Par le fait que l’expiration est douce on ne crée pas d’hyper ventilation).

    L’hyper oxygénation

    • Apporte une expulsion de CO2 et un nettoyage cellulaire intense grâce à l’accélération du débit sanguin (et une revitalisation de l’organisme)
    • Entraine une chute de pression du CO2 dans le sens et donc une augmentation du Ph dans le sang (alcalinisation guérisseuse de nombreuses inflammations)
    • Favorise l’activité de la pompe diaphragmatique qui permet le drainage des masses sanguines souvent stagnantes dans les viscères
    • Entraine un massage de la masse spongieuse cérébrale, drainant et revitalisant chaque cellule ainsi qu’une diminution du débit sanguin cérébral (par vasoconstriction des vaisseaux) et donc de la pression intracrânienne, notamment sur les parties néo-limbiques et reptiliennes 
    • La levée du contrôle du cortex sur les cerveaux archaïques libère les émotions enfouies, les souvenirs refoulés, favorise le surgissement de la vie instinctive. Également un rééquilibrage des deux hémisphères avec la remontée du cerveau droit, conceptuel, imagé, télépathique, sensoriel.
    All Posts
    ×

    Almost done…

    We just sent you an email. Please click the link in the email to confirm your subscription!

    OK